• Hélène

Tout savoir sur le Mouton Soay

Présentation du Mouton Soay


À mi-chemin entre le mouton et le mouflon corse, le mouton de Soay est une race primitive de moutons sauvages qui sont originaire de la minuscule île de Soay, dans l’archipel de Saint-Kilda, en Écosse. Cette race serait apparue il y a 3000 ans, introduite par les Vikings qui voulaient créer un garde-manger auto-renouvelable. Vivant dans des conditions très dures (températures basses, falaises, vents violents, végétation basse…), ces moutons sont introduits sur l’île d’Hirta (Écosse) dans les années 1930. En effet, les 40 habitants de l’île de Soay rejoignent l’île d’Hirta pour fuir la variole et partent avec leurs 107 moutons de Soay. En 1952, on dénombre 1114 moutons et l’espèce est l’objet d’étude depuis 1959. L’étude la plus connue est celle menée par Tim Clutton-Brock et Josephine Pemberton intitulée « Soay Sheep » (le mouton de Soay). C’est une race qui intéresse les scientifiques car elle n’a pas évolué depuis l’Âge de Bronze.


Le mouton de Soay est aujourd'hui utilisé pour l’entretien des espaces verts : l’écopâturage. Agile et robuste, il s’adapte aux terrains escarpés.


Venez faire la connaissance de Jane, Cacao, Cacahuète, Pep’s et leurs amis au Parc animalier des Gorges de l’Ardèche.



Classification


Nom scientifique Ovis aries

Classe Mammifère

Ordre Artiodactyla

Famille Bovidés

Sous-famille Caprins

Genre Ovins

Espèce Ovis aries


Caractéristiques physiques du Soay


Taille :

  • Mâles : 50 à 55 cm

  • Femelles : 45 cm


Poids :

  • Mâles : 38 kg

  • Femelles : 24 kg


Caractéristiques physiques du Soay :

Le Soay est petit et très résistant malgré ses pattes et onglons fins. Sa queue est courte ainsi que sa toison de couleur marron (qui peut aussi être noire). Le ventre, les cuisses, les oreilles et le contour des yeux est plus clair ainsi que le menton et le museau.


Mâles et femelles portent des cornes : de 50 à 60 cm pour les mâles et de 25 cm chez les femelles (parfois absentes). Les animaux avec de petites cornes sont surnommé « scurred horns » (cornes écorchées) par nos voisins Britanniques.



Environnement du Soay

Longévité :

Environ 15 ans.

NB : 1 an chez les ovins représente 17 ans chez l’homme, 2 ans pour 22 ans, 3 ans pour 27 ans...


Aire de répartition :

Originaire d’une petite île d’Écosse, on le retrouve aujourd’hui dans différents pays d’Europe comme le Royaume-Uni, la Belgique ou la France.


Habitat :

Très robuste, il est originaire d’une île d’1 km2 (île de Soay) qui est soumise aux conditions extrêmes, aux températures glacées, aux vents violents et aux falaises vertigineuses.

Si aujourd'hui, il n’habite plus sur l’île de Soay, le mouton de Soay s’habitue à tout type d’environnement, principalement escarpés.


Alimentation :

Le Soay est herbivore. Il mange des ronces, lierres, jeunes pousses d’arbres et feuilles. Mais dans les parcs animaliers ou chez les particuliers, il est recommandé de compléter l’alimentation avec du foin et/ou des granulés pour moutons/chèvres.


Photo de l'Île de Soay (source : Wikipédia)


Mode de vie du Soay


Vie sociale :

Le troupeau est mené par 10 à 25 brebis meneuses.


Comportement :

Le mouton de Soay est naturellement vivace, curieux mais aussi méfiant. Très docile avec les hommes, il est parfois difficile de l’approcher. Il est rassuré en vivant en groupe. Contrairement aux clichés du mouton (qui saute de la falaise avec tous ses congénères), le troupeau menacé va se disperser en petits groupes dirigés par une brebis meneuse.

Pendant la période de lutte, le bélier adulte chasse les jeunes sevrés et se bat contre les autres pour prendre le contrôle d’un troupeau de brebis. Lui demandant beaucoup d’énergie, il perd beaucoup de poids et est la première victime de l’hiver (à l’état naturel). Cela permet de renouveler le bélier reproducteur dans les troupeaux. En moyenne ; le bélier de 3 ans ne contrôle le troupeau qu’une année.


Reproduction du Soay


Sevrage :

Entre 3 et 5 mois


Période de reproduction :

Entre fin octobre et fin décembre (comme pour les mouflons)


Durée de gestation/incubation :

La brebis met bas entre mi-mars et fin mai et s’occupe de son seul et unique agneau.


Préservation du mouton Soay


Il resterait environ 1000 spécimens au Royaume-Uni, ce qui est assez inquiétant. Même si cette race n’est pas utilisée pour sa viande, son lait ou sa laine, il a la qualité d’être très robuste. Habitué aux terrains escarpé, il est utilisé comme tondeuse naturelle. Comme ses ancêtres vivaient dans des conditions extrêmes, seuls les plus forts ont pu avoir une descendance. Aujourd'hui, il y a une certaine consanguinité dans les spécimens.

Mais il est important de préserver la diversité des races ovines dans le cadre de la diversité biologique.


Des associations protègent cette espèce comme l’AWEOC (Belgique) ou la Société Britannique de préservation des moutons de Soay et de Boreray. Les éleveurs luttent contre l’hybridation de la race.




Le saviez-vous ?


INFO N°1 : La laine des moutons de Soay tombe naturellement au printemps pour la majorité des spécimens.


INFO N°2 : L’île de Soay aurait été nommée par les Vikings et voudrait dire « île aux moutons ». Le mouton Soay serait donc étymologiquement « le mouton de l’île aux moutons ».

Posts récents

Voir tout