• Hélène

30 gestes écologiques pour protéger notre planète

Il est urgent d’agir pour préserver notre planète et la rendre viable pour nos enfants. À notre échelle, nous pouvons tous faire avancer les choses et contribuer à un mode de vie plus sain. Si certains gestes semblent plus compliqués à adopter que d’autres (nous ne disposons pas tout du budget pour avoir des panneaux solaires ni de la place pour installer des éoliennes), nous avons prévus pour vous 30 gestes écologiques pour protéger notre planète.



Source (fournisseur-energie)


Niveau 1 : Les gestes du débutant


Que ce soit pour vous ou pour l’éducation de vos enfants, il existe des gestes très simples et qui pourtant, font la différence. Si chaque action ne représente qu’une goutte dans l’océan, elles peuvent devenir de véritables lacs voire des mers si tout le monde les applique. En théorie, vous devriez toutes les connaître mais un rappel ne fait pas de mal 


1. Trier les déchets


Trier ses déchets est la base d’une maison propre et organisée. Elle permet également de recycler les déchets et d’économiser des ressources naturelles. En effet, en triant correctement ses déchets, les emballages et les verres sont réutilisés pour produits de nouveaux objets en emballages. Cela éviter ainsi de puiser dans les ressources naturelles de la Terre.


3 règles d’or dans le tri :

  1. Les emballages en papier, petits cartons, acier, aluminium ou briques de lait vont dans le bac de recyclage

  2. Les emballages plastiques (bouteilles d’eau, lessive) et flacons en plastique (shampoing, crèmes de beauté) vont également dans la poubelle de recyclage

  3. Tout ce qui est en verre (bouteilles, parfums, pots de confiture, bocaux…) vont dans des conteneurs à verre communs. Pour cela, il suffit de vous renseigner sur les conteneurs à verre qui se situent dans votre commune (le site de la mairie par exemple).


2. Stop pub


On estimerait à environ 18 milliards le nombre de prospectus publicitaires non sollicités en France chaque année. Un véritable désastre écologique sachant qu’une majorité de ces prospectus finit à la poubelle sans avoir été lu… Afin de ne plus être « embêtés » par ces publicités, ajouter simplement une étiquette « Stop Pub » sur votre boîte aux lettres. Un petit geste qui vous prendra 3 minutes et qui limitera les impressions papier.


3. Éteindre ses appareils électriques


Un appareil mis en veille consomme quand même de l’électricité. Ils peuvent représenter jusqu’à 10% de votre facture. Afin de faire des économies et limiter votre consommation, débrancher tout simplement vos appareils lorsqu’ils ne servent plus : grille-pain, bouilloire, cafetière ou encore chargeur de téléphone.


Pour vous faciliter la vie, optez pour des multiprises avec des boutons marche/arrêt. En un seul geste, vous éteindrez et allumerez tous vos appareils.


4. Limiter le chauffage et la climatisation


Que ce soit en hiver ou en été, on a souvent tendance à en faire trop. Inutile de mettre le chauffage à fond dans votre chambre sachant que la température idéale se situe vers 17°C. En hiver, baisser la température de votre chauffage de 1°C et vous pourrez déjà constater la différence sur votre facture.


En été, c’est la même chose. Si vous utilisez une climatisation, ne mettez pas trop froid. En plus de risquer d’attraper un rhume si vous sortez pendant la canicule après être resté dans une maison fraîche, votre facture sera aussi salée qu’en hiver. Et pour éviter les déperditions de chaleur, n’oubliez pas de baissez les volets.


5. Boire l’eau du robinet


En France, nous avons la chance extrême d’avoir une eau potable dans tous nos robinets. À quoi bon dépenser de l’argent dans des bouteilles en plastiques alors que vous avez de l’eau directement chez vous ? Si vous craignez les éventuels défauts de goûts, vous pouvez investir dans une fontaine à eau, dans des filtres à charbons ou tout simplement dans une carafe filtrante.


6. Mettre un couvercle sur les casseroles


En cuisine, faire bouillir de l’eau peut parfois prendre du temps. Et ça consomme. Pour accélérer le processus d’ébullition, passer moins de temps et cuisine et réduire votre consommation d’énergie, pensez tout simplement à poser un couvercle sur vos casseroles.


7. Prendre des douches


On ne le redira jamais assez. Les bains consomment entre 150 et 200 litres d’eau. À l’inverse, une douche de 4 à 5 minutes ne nécessite que de 30 à 80 litres. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.


8. Ne rien jeter dans les toilettes


Vos toilettes ne sont pas des poubelles. Si vous jeter tout et n’importe quoi (lingettes, tampons ou serviettes hygiénique et autres), tout va se déverser dans les eaux usées et risque de polluer les océans. En plus de garantir que vos toilettes ne se boucheront pas, vous ferez un petit geste pour l’environnement. Alors, on achète une petite poubelle à mettre dans les toilettes et le tour est joué.


9. Fermer le robinet lorsqu’on se brosse les dents


Pourquoi laisser l’eau couler alors que vous vous brossez les dents ? Vous n’en n’avez pas besoin. N’ayant aucun intérêt à regarder de l’eau couler pendant 3 minutes, coupez l’eau. Vous ferez des économies et la planète vous remercieras.


Et si le bruit de l’eau qui coule vous manque, téléchargez une musique d’eau, l’effet sera le même :)


10. Éteindre la lumière en quittant la pièce


On a tous vu cette publicité : « C’est pas Versailles ici ! ». Eh bien oui, éteindre la lumière, c’est bon pour votre budget et pour la planète. Même si vous habitez à Versailles  D’ailleurs, Louis XIV ne s’éclairait pas grâce à l’électricité mais à la bougie. Pensez-y :)


11. Boire dans des gourdes


Oui, les gourdes sont devenues de véritables accessoires de mode, que ce soit dans les écoles ou dans les bureaux. Tout le monde en a. Vous préférez les bouteilles plastiques ? Laissez-nous vous détromper avec les avantages à utiliser une gourde isotherme :


  • Vous pouvez boire du chaud comme du très froid. Garantie 24h de fraîcheur et 12h de chaleur. Très pratique lorsque vous êtes en déplacement.

  • Une gourde de 50cl coûte environ 30€ et se réutilise à l’infini. À l’inverse, une bouteille plastique ne tient que quelques jours.

  • Si vous utilisez quotidiennement une gourde, elle est rentable au bout de 3 ans. Sur une vie entière à acheter des bouteilles en plastique, imaginez les économies que vous pouvez faire ?

  • Niveau esthétique, une gourde est nettement plus sympa qu’une bouteille en plastique

  • Les gourdes ne sont pas toutes ennuyantes : certaines peuvent même être aromatisées rien qu’à l’odorat : vous aurez l’impression de boire une bonne citronade alors qu’en réalité, vous n’aurez que de l’eau. Pratique si vous chercher à limiter les sirops !


12. Arrêter de gaspiller la nourriture


Chaque année en France, ce sont 10 millions de tonnes de nourriture consommables qui finissent dans nos poubelles. Cela représente 150 kg par habitant. Comment résoudre le problème ?

  • Pour les viandes et les poissons : si vous voyez la date de consommation s’approcher, manger-les le plus vite possible ou alors mettez-les au congélateur

  • Pour les fruits : ne jetez rien, réutilisez vos fruits trop mûrs dans des compotes ou pour des desserts. Vos légumes peuvent être découpés, cuisinez et congelés également.

  • Attention aux dates de consommation : les yaourts peuvent se consommer encore 1 mois après la date limite de consommation, le chocolat 2 ans après, les produits secs (pâtes, riz…) plusieurs mois, le fromage deux semaine… Certains ne se périment jamais comme les épices, le sucre, le miel ou encore le sel.


Niveau 2 : Les gestes intermédiaires


1. Manger moins de viande


En France 15 000 litres d’eau sont nécessaires pour produite 1kg de viande bovine (eau bue par l’animal et eau qui sert à la production de la nourriture pour cet animal). Pour 1 kg de porc, c’est 6000 litres. Pour 1 kg de poulet, c’est 4 000. Pour les légumineuses, les fruits et les légumes demandent nettement moins d’eau.


Pour faire un petit geste, remplacer plusieurs fois dans la semaine des plats habituellement avec viande par des repas végétariens. Par exemple, tentez des lasagnes végétariennes (courgettes et aubergine) au lieu des lasagnes bolognaises, des steaks de sojas et de betterave au lieu du steak de bœuf, des hachis Parmentier aux légumes, des tajines aux lentilles et au riz, croquette-monsieur aux épinards et à la mozzarella, un chili végétarien ou encore des fajitas à l’avocat et aux haricots rouge.


2. Adopter des ampoules LED


Bien qu’elles coûtent plus cher à l’achat que des ampoules classiques, les LED consomment 80% d’électricité en moins et ont une durée de vie plus longue. Vous pouvez même recevoir des ampoules gratuites sur www.mesapoulesgratuites.fr


3. Faire des lessives à basse température


Fini l’époque où le lavage à basse température laissait des tâches sur vos vêtements ! Aujourd'hui, les lessives sont très efficaces (même celles faite maison). 80% de l’électricité utilisée par la machine à laver sert à faire chauffer l’eau. Alors essayez de privilégier des lavages à 30°C ou 40°C au lieu des habituels 60°C.


4. Dégivrer souvent son réfrigérateur et congélateur


Si votre frigo ou votre congélateur a une couche de givre supérieur à 4 mm, alors il va consommer deux fois plus d’énergie. À cause de cela, ils risquent de durer moins longtemps. Pour cela, un conseil très simple : dégivrez vos appareils tous les trois mois.


5. Rapporter ses médicaments périmés à la pharmacie


Comme les aliments, les médicaments ont également des dates de péremption. Si vous n’utilisez pas les boîtes qui sont chez vous ou alors si la date est passée, ramenez-les en pharmacie.


6. Dire stop aux emballages


Difficile de limiter ses emballages en faisant les courses ? C’est possible. Pour cela, plusieurs techniques sont possibles. Pour le top niveau, faites vos courses dans des vracs et vous achetez vos viandes et poissons à la coupe. Pour les niveaux intermédiaires, privilégiez des emballages recyclables (verre, métal) ou des matériaux biodégradables (papier, carton). Pour le niveau débutant, achetez en grande quantités (si vous êtes certains de ne pas gaspiller). En effet, en plus de faire des économies en achetant en grandes quantités (le beurre, les produits pour le corps en 750 ml, les céréales en format familial…), vous contribuez à la baisse du plastique.


7. Privilégiez les produits locaux et bio


Les produits locaux réduisent l’impact écologique lié aux transports de marchandises. Il est toujours préférable de faire travailler le petit producteur du coin qu’une usine à l’autre bout du pays ! De plus, si vous manger bio, vous avez la garantie que la production est plus respectueuse de l’environnement (pas d’engrais chimique, d’insecticides…). Pour les œufs, la viande et les poissons, privilégiez au maximum le local et les entreprises qui sont certifiés par des labels qui garantissent le bien-être animal (élevé en plein air, meilleures conditions d’abattages, pêche responsable…).


8. Utiliser les moteurs de recherche écologiques


Même s’il est très pratique, notre ami Google n’est pas le plus ecofriendly des moteurs de recherche. Avec une industrie liée au numérique qui représente environ 10% des gaz à effets de serre dans le monde, certains moteurs vont réduire cet impact comme Écosia, Écogine ou Lilo. Pour les amoureux des animaux, YouCare permet de reverser de l’argent à chaque recherche effectuée pour nourrir des animaux. Ces moteurs de recherches compensent le carbone émis par les recherches avec des plantations d’arbres dans le monde.


9. Numériser au lieu d’imprimer


Aujourd'hui, nous sommes nombreux à travailler depuis nos écrans et il est parfois plus pratique de conserver les documents sous leur format numérique que sous leur format papier. Lorsque l’impression n’est pas nécessaire, numérisez !


10. Acheter d’occasion


Vous avez besoin d’un bureau ? Chinez-le sur Le Bon Coin, allez dans les marchés aux puces, suivez les articles qui se vend sur le Facebook Marketplace. Besoin d’un nouveau téléphone ? Tentez le reconditionné, il est garanti 1 ou 2 ans ! Envie de nouveaux livres ? Chinez les romandes policiers pour 1 ou 2€ l’unité dans les foires aux livres (généralement, les fonds reviennent à des associations). Aujourd'hui, de nombreux sites Internet et sociétés permettent la vente et l’achat d’occasion. De quoi acquérir des objets sans trop de ruiner.


11. Vendez vos affaires inutiles


De nombreux objets en tous genre sont jetés ou alors délaissez au fond du garage. Alors qu’ils pourraient bénéficier d’une nouvelle vie ou ravir un nouveau propriétaire. Vous ne portez plus vos vêtements ? Vendez-les sur Vinted. Vos enfants grandissent et ne jouent plus avec leurs vieux jouets ? Vendez-les ou offrez-les à des associations.


Niveau 3 : Les gestes avancés


1. Faire ses propres produits ménagers


Une très grosse tendance sur les réseaux sociaux depuis quelques années : faire ses propres produits ménagers : lessives, tablettes pour le lave-vaisselle, produits d’entretien… De nombreux sites Internet partagent leurs recettes de cuisine ultra simple à base de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc et d’huiles essentielles. Vous pouvez également rejoindre des groupes sur les réseaux sociaux qui partagent leurs bonnes astuces et vous donnent des conseils pour faire un petit pas pour l’environnement tout en respectant votre budget.


2. Récupérer l’eau de pluie pour arroser ses plantes


De plus en plus de Français adoptent des récupérateurs de eaux de pluie. Pourquoi ? Environ 45% de l’eau utilisée au quotidien ne doit pas forcément être potable (arroser les plantes, laver la voiture…). Avec un récupérateur, vous pourrez utiliser cette eau propre pour ces tâches-là. Et sans débourser un centime d’eau. Si le prix d’achat est élevé (entre 2000 et 2500€ pour une cuve de 5000 litres, vous pouvez en trouvez des moins cher sur Le Bon Coin, chez des particuliers qui publient des annonces en ligne ou alors lors de soldes/fin de série/liquidations


3. Faire son propre compost


Si vous avez un jardin (ou un jardin partagé pour les appartements), il est très simple de réduire ses déchets. Installé au fond du jardin, vous pourrez y éliminer vos épluchures de fruits et de légumes, les coquilles d’œufs, les fleurs fanées ou encore le marc de café). D’ailleurs, le marc de café peut être déposé dans vos massifs de fleurs pour repousser vos chiens et chats qui auraient tendance à y faire leurs besoins.


4. Limiter les trajets en voiture


Difficile de prendre autre chose que la voiture lorsque vous habitez en pleine campagne et que le commerce le plus proche est à plusieurs kilomètres. Mais il reste toutefois possible d’agir à sa propre échelle et limiter la pollution. Covoiturage, transports en commun, se mettre à la marche ou au vélo électrique sont des gestes qui ont leur importance. On estimerait à 135 000 le nombre de passagers par jour en covoiturage en France (sur de longues distances). Chaque geste compte.

De même, si vous partez en vacances, privilégiez le train à l’avion. En plus de consommer nettement moins, vous pourrez admirer le paysage des régions que vous traversez. C’est toujours plus sympa que des nuages pendant 1 heure !


5. Recycler les liquides


Comme pour les toilettes, ne videz surtout pas vos déchets liquides dans l’évier : produits ménagers, solvants, huile de vidange, huile de friteuse… Pour les recycler, mettrez-les dans des bouteilles et amenez-les en déchetterie.


6. Recycler autant que possible


Aujourd'hui, tout ou presque peut être recycler ou détourner. Au lieu de jeter quelque chose, trouvez-lui une nouvelle fonctionne. Un pot en verre peut devenir un pot à confiture maison ou alors une bougie, un vêtement déchiré peut être découpé et servir de torchon pour les vitres ou pour nettoyer votre voiture. Ou un vieux meuble peut être modernisé avec un coup de peinture… Si vous avez des enfants, vous savez certainement que les activités manuelles faites à l’école ou dans les centres aérés demandent du matériel qu’on retrouve à la maison : des rouleaux de papier toilettes, des vieux journaux, un vieux livre…


7. Récupérer les invendus


Trop d’aliments sont jetés parce qu’ils n’ont pas été vendus dans chez les grands distributeurs. Que ce soient des « légumes moches », des produits en date limite de consommation ou encore des sandwichs invendus, certaines applications comme Too Good To Go vous permettent de récupérer à bas prix les invendus et de faire de vraies affaires. Une solution efficace pour lutter contre le gaspillage, tout en faisant des économies.

Posts récents

Voir tout