• Hélène

5 ACTIONS POUR LA PLANÈTE



On le sait tous ; notre planète est en danger. Chaque petit geste compte, même s’il est minime. Aujourd'hui, nous allons vous parler de 5 actions concrètes que le parc met en place pour sauvegarder notre planète.


ACTION N°1. COMPOSTER TOUS LES VÉGÉTAUX


Qu’est-ce que le compost ?

Faire son propre compost est un geste écologique qui permet de recycler ses déchets alimentaires et végétaux. Le compost permet de nourrir et fertiliser les massifs de fleurs grâce à ses déchets. Il fabrique la matière organique, responsable du bon développement des plantes.


Les bienfaits du compost :

  1. Une poubelle plus légère : Dans les poubelles des ménages français, les déchets alimentaires représentent presque un quart du poids total de la poubelle. Ces déchets alimentaires sont incinérés avec le reste des déchets, ce qui n’est pas bon pour notre planète. Ainsi, composter ses déchets vous permet d’alléger votre poubelle et de faire un geste écolo.

  2. Des plantes plus belles : Le compost est un véritable engrais qui favorise la croissance des plantes, des arbres et des arbustes. Il améliore la qualité du sol. On l’utilise à la fin de l’hiver dans le potager comme engrais 100% naturel.


Comment faire son propre compost ?

Aujourd'hui, il existe une large gamme de choix pour des bac à compost qui peuvent s’utiliser sur un balcon ou un jardin. Mais pour ceux qui ont de la place chez eux, le compost en tas est également possible. Si vous couper ou broyer vos déchets pour qu’ils se décomposent plus vite. Dans l’idéal, le composteur est composé de 50% de déchets humides (épluchures, thé, œuf…) et 50% de déchets secs (serviette en papier, branches, feuilles…). Il suffit de mélanger régulièrement les déchets. Quelques mois plus tard, vous pouvez réutiliser votre compost.


Quels déchets pour le compost ?

Tous les déchets végétaux peuvent être composés (fleurs fanées, feuilles mortes, herbe tondue, mauvaises herbes…), hormis les plantes malades. Au compost, on retrouve les épluchures de fruits et de légumes (lavés de préférence), le marc de café (avec le filtre papier), les sachets de thé, les coquilles d’œufs, le pain et les déchets à base de pâtes et de riz, les cendres, les mouchoirs en papier et les sopalins.


Quels déchets ne pas mettre au compost ?

Dans le compost, il ne faut surtout pas mettre de la viande (ni les os), du poisson (ni les arêtes), des fruits de mer, des produits laitiers et la peau des agrumes. On n’ajoute pas non plus les ails et les oignons, ni la litière d’animaux carnivores, ni les excréments, les graisses, les sciures et les copeaux.


ACTION N°2. PLANTER DES ARBRES


Pourquoi planter des arbres ?

  1. Diminuer la pollution de l’espace

  2. Retrouver une terre saine

  3. Avoir des zones d’ombres en été


Quand planter des arbres ?

Selon l’arbre ou les arbres que vous souhaitez planter, les périodes seront différentes. De manière générale, les arbres sont plantés en octobre-novembre ou en mars-avril. Surtout pas en période de gel.


Quels arbres poussent vite ?

Il faut garder en tête que tous les arbres ne peuvent pas convenir à votre jardin ? Difficile de faire pousser une plante tropicale si vous habitez en Islande ! Mais on peut dénombrer plusieurs arbres qui poussent relativement vite : l’érable argenté, le peuplier, l’eucalyptus, le bouleau, le laurier ose, le tilleul ou encore le catalpa. Concernant les arbres fruitiers, les plus rapides à pousser sont les pêchers, les mûriers, les pommiers, les abricotiers, les figuiers et les cerisiers. De quoi faire des économies lorsque ces arbres seront grands et produiront de nombreux fruits ! Mais demandez conseils à des pépiniéristes, des horticulteurs et des jardiniers pour bien placer vos plantations.


ACTION N°3. DÉSHERBER À LA MAIN


Contrairement à ce qu’on peut penser, le désherbage manuel est à la fois économique, écologique et efficace. Il présente l’avantage de sélectionner les plantes indésirables et de conserver celles qui peuvent embellir votre extérieur.


Pour cela, vous pouvez couvrir vos grandes surfaces de cartons ou une bâche noir pour les priversde lumière, verser de l’eau bouillante (de vos cuissons de pâtes par exemple), paillez abondamment les massif pour éviter les mauvaises herbes. Pour les outils, vous pouvez utiliser la binette, un sarcloir ou encore un grattoir. De plus, vous pouvez semer des engrais verts pour nourrir votre sol et empêcher la pousse des mauvaises herbes.


Astuces : désherbez lorsque la terre est mouillée (juste après la pluie). Retirez délicatement les mauvaises herbes pour bien extraire les racines.


ACTION N°4. UTILISER UN CIRCUIT D’EAU FERMÉ POUR L’AQUAPARK


On peut imaginer qu’avoir un parc aquatique est un gouffre de gaspillage en eau. Or, nous avons mis en place un circuit d’eau fermé pour l’Aquapark. L’eau est filtrée et nettoyée et cela permet d’économiser l’eau.


ACTION N°5. CONSOMMER DES FRUITS ET LÉGUMES LOCAUX ET DE SAISON


Pourquoi manger des fruits et des légumes de saison ?

  1. Avoir des aliments qui ont du goût et des vitamines

  2. Participer à la réduction des engrais chimiques sur les terres agricoles

  3. Manger des produits qui ne sont pas importés de l’autre bout du monde, ni aspergés de pesticides


Pourquoi manger local ?

  1. Réduire son impact environnemental : moins de gaz à effet de serre, moins de transport…

  2. Manger des produits plus qualitatifs : saveurs, minéraux et vitamines

  3. Encourager l’économie locale

  4. Payer le prix juste : pas de prix dû au transport, meilleure rémunération des agriculteurs français, privilégier le circuit court


Ces cinq actions ne sont que des exemples parmi tant d’autres. Nous avons fait le choix de vous parler de gestes que nous pratiquons au quotidien.


Et vous ? Quels sont les petits gestes que vous mettez en place pour l’environnement ?




34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout